The link, la nouvelle tour qui acceuillera TOTAL

#Immobilier #Thelink #Paris

Haute de plus de 244m, La tour The Link accueillera dès 2021 le siège social du géant Français TOTAL.

Bonne nouvelle pour la Défense, qui ne cesse de confirmer sa place de premier quartier d’affaires d’Europe. Le poumon économique de Paris accueillera en effet d’ici quatre ans une nouvelle tour géante, dans laquelle l’entreprise Total installera son siège social. Le groupe souhaite en effet déménager des tours Michelet et Coupole, jugées vieillissantes, où il est installé depuis plus de trente ans. La direction avait proposé à ses salariés de choisir leur nouveau lieu de travail, parmi trois projets possibles.

XVM89c1c032-76b7-11e7-9532-84e723360a83-805x453

 

Les collaborateurs avaient ainsi le choix entre les Tours Sisters de l’architecte Christian de Portzamparc, un campus de bureaux de 125.000 m2 au sein d’un grand parc de 9 hectares à Nanterre, et la tour «The Link» développée par Groupama Immobilier. C’est ce dernier projet qui a été retenu. En tout, près de 6000 salariés seront ainsi regroupés dans ce gratte-ciel de 244 mètres de hauteur, qui dominera le ciel de Paris à l’horizon 2021. La tour First, haute de 231 mètres, perdra ainsi son titre de plus haute tour de France.

Le projet doit être édifié dans le quartier Michelet à Puteaux, en bordure du boulevard circulaire, à l’emplacement de l’actuel immeuble Michelet qui héberge une partie des bureaux de Groupama. La tour, qui formera avec la tour First la porte d’entrée symbolique du quartier, sera visible depuis tout Paris, et constituera donc un nouveau repère dans le ciel de la capitale.

XVM0197f146-76b6-11e7-9532-84e723360a83-805x453

 

Des balcons et jardins panoramiques à tous les étages

Conçu par l’architecte Philippe Chiambaretta, l’édifice de 52 étages disposera de 120.000 mètres carrés de bureaux. Il sera composé de deux ailes, l’aile «Seine» tournée vers Puteaux, et l’aile «Arche» qui donnera sur le quartier d’affaires. Les deux tours seront reliées entre elles par 30 plateformes dotées de terrasses et de jardins suspendus (les «links»). Les plateaux de travail, d’une superficie de 3000 m2, pourront accueillir jusqu’à 250 postes.

Selon l’architecte, ces grands espaces ouverts, qui seront tous dotés de terrasses et de jardins, répondront aux nouveaux besoins du monde de l’entreprise en favorisant «la cohésion, le vivre ensemble et l’intelligence collective, tout en respectant le confort individuel». Le nouveau siège social de l’entreprise sera non seulement un lieu de travail, mais comprendra aussi de nombreux espaces de détente. Les occupants profiteront en effet d’une dizaine de points de restauration, de balcons et jardins à tous les étages, ainsi que de 2000 mètres carrés de terrain de sport. En prime, un immense toit-terrasse végétalisé de 770 mètres carrés offrira une vue panoramique sur toute la Ville Lumière.

Le locataire du gratte-ciel étant désormais connu, Groupama va pouvoir lancer ce projet colossal. La destruction de l’actuel immeuble Michelet pourrait ainsi débuter au premier semestre 2018 avant un démarrage des travaux au second trimestre. Contactée par Le Figaro immobilier, l’assureur n’a pas souhaité dévoiler le coût de l’opération.

 

XVMc743266c-76b7-11e7-9532-84e723360a83-805x453

XVM60298ff8-76b6-11e7-9532-84e723360a83-805x453